Journée n°7: un final Hitchcockien pour la N3 qui arrache son maintien !!!

saison 2018-19_photo équipe N3_J7

Après un maintien en N3 la saison passée, acquis à la dernière journée, la joyeuse troupe des mousquetaires a de nouveau un match couperet pour le maintien lors de la dernière journée de la 1ère phase.

Mais cette fois-ci, c’est un long déplacement à Mont de Marsan qui attend l’équipe fanion. Avec Daniel aux commandes du mini-bus.

3 jours de périple donc, pour les vitréens, motivés et concentrés pour réaliser la performance attendue par tout l’Aurore, mais un peu sous tension aussi. Vitré se rend donc chez les derniers du classement, et doit impérativement ramener au minimum le match nul pour se maintenir en nationale.

En face, la composition du Stade Montois 2: n°874 (2075) – 2035 – 1917 – 1808

Dans une salle à l’ambiance chaleureuse où les supporters du Stade Montois sont venus en nombre et jouent leur rôle, Vitré entame la rencontre de la pire des manières: Anthony s’incline de justesse contre Pierre Commet (1917 pts) et Clément ne semble pas être dans un grand jour, légèrement malade.

Ajouté à cela la défaite à la belle de Steven sur le « 18 » pour commencer (en même temps, devoir changer de raquette la veille de la rencontre n’aide pas…) et c’est donc Elie qui se retrouve sous pression pour maintenir l’équipe à flot! 0 à 3 pour Mont de Marsan. Elie, en léger manque de confiance depuis quelque temps, doit donc se « retrouver » et montrer de quoi il est capable.

Il parvient à gagner contre Cédric Pinsolle (n°874) en 4 manches, et choisit donc le bon jour pour re-battre un joueur numéroté! 1 à 3 donc, puis 1 à 5 dans la foulée avec de nouveau la défaite de Antho et Clem sur le 20 et le 19. Clément s’inclinant 11 à 9 à la belle.

Départ cauchemardesque pour les vitréens, qui sont au bord du gouffre.

Elie doit une nouvelle fois maintenir l’espoir en gagnant son 2ème match contre le « 18 », ce qu’il fait correctement. 2 à 5. Mais cela ne suffit pas car il faut absolument que Steven aille faire la perf à numéroté avant les doubles pour recoller un peu au score.

Match ô combien stressant, où Steven et le coach sont tendus, mais la volonté de ne rien lâcher et de se battre jusqu’au bout finissent par payer puisque Steven s’impose à la belle et permet aux vitréens d’espérer à une folle remontée.

C’est donc gonflés à bloc que nous entamons les doubles. Les 2 paires se retrouvent à la belle, avec balles de matchs en notre faveur, puis en faveur des adversaires… Mais les vitréens ont des ressources et finissent par empocher la mise des 2 doubles (13 à 11 à la belle)!

L’espoir a alors changé de camp puisque les vitréens ont recollés à 5 partout, et passent même devant avec la victoire de Antho sur le « 18 ». Il ne reste plus qu’un match aux vitréens pour aller chercher le maintien…

Mais il était dit que nous allions souffrir jusqu’au bout! Dans son opposition face à Commet (19), Steven se fait remonté à 2 sets partout et se retrouve en situation de devoir sauver une balle de match. Poussé par tout un banc, le néo-vitréen apporte la délivrance à ses coéquipiers en parvenant à s’imposer 12-10 à la belle!

Heureusement, car Vitré s’incline sur les 2 derniers matchs. Score final: 7 à 7! Et 5h de « combat » (une habitude désormais pour les vitréens!) qui resteront gravés.

YES!!!!!!!! Vitré termine, grâce à ce match nul, en 6ème position de la poule et obtient son maintien en nationale pour la 2ème fois d’affilée! Place à un « repas de noel » bien mérité pour toute l’équipe!

Cela fait donc désormais 1 an que l’Aurore Vitré TT évolue en N3 et fait partie du paysage de la Nationale! Que de chemin parcouru par le club! Ce maintien est mérité au vu de l’investissement de chacun et de l’ambiance de franche camaraderie qui règne dans cette équipe de jeunes guerriers talentueux. Bravo à tous, et merci aux supporters et aux partenaires qui nous accompagnent au quotidien dans cette folle aventure qui se poursuit une nouvelle fois de la plus belle des manières!

On peut être fier de notre équipe fanion, qui à n’en pas douter, continuera de nous épater à l’avenir!

Bravo les gars!

Coach Cécé :)

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.